La révolte fiscale

L'impôt : histoire, théories et avatars

La révolte fiscale

Du Moyen-Âge aux gilets jaunes, les révoltes fiscales jalonnent l’histoire de France. Au-delà de leur violence, ces mouvements portent une vraie réflexion sur la philosophie de l’impôt, la place de l’État et la liberté des personnes. Il y a les émotions populaires et spontanées, et il y a les révoltes structurées et organisées, qui refusent l’omnipotence de l’État. C’est que l’impôt dit beaucoup du rapport de l’homme à la société. Celui-ci doit-il uniquement servir au financement des activités régaliennes ou bien doit-il être l’instrument de la redistribution des richesses et de la construction des personnes par l’État  ? La discussion est âpre et nombreux sont les penseurs à débattre d’une juste théorie de l’impôt.De l’Antiquitéà Margaret Thatcher, de Richelieu à Emmanuel Macron, les auteurs content l’histoire de ces révoltes fiscales qui ont contribuéà façonner le monde contemporain. En convoquant les grands auteurs et en réfléchissant à la finalité de l’impôt, ils proposent aussi une analyse de ce à quoi pourrait ressembler un impôt juste. Car avant de prélever, l’État doit au préalable définir son champ d'intervention et circonscrire ses dépenses. À l’heure où la France est embourbée dans le débat fiscal, cet ouvrage permet de prendre de la hauteur et offre une réflexion vivante sur l’impôt, à travers son histoire et ses théories. Victor Fouquet est doctorant en droit fiscal à Paris 1 Panthéon- Sorbonne et chargé de mission au Sénat. Il a publiéLa Pensée libérale de l’impôt  : anthologie chez Libréchange en 2017. Jean-Baptiste Noé est docteur en histoire économique et chercheur associéà Sorbonne-Université. Il a notamment écrit La Parenthèse libérale. Dix-huit années qui ont changé la France chez Calmann-Lévy en 2018.