Mon ex, la mort et moi

L’homme qui se tient devant la porte d’entrée prétend être la Mort. Il est venu chercher le narrateur. Mais pendant la discussion qui suit, il doit admettre qu’il est incapable de le faire mourir. À la place du grand voyage, le narrateur, accompagné de la Mort et de son ex-petite amie, entame un road movie délirant dans le but de retrouver son fils de sept ans qu’il n’a pas vu depuis une éternité mais à qui il envoie chaque jour une carte postale.
Du Paradis à l’Enfer (mais ces lieux existent réellement ?), le trajet est émaillé de scènes cocasses provoquées par la gaucherie de la Mort qui doit bien se dépatouiller avec le monde des vivants et par des questions existentielles du genre : la Mort a-t-elle besoin de pisser ? Ou : est-il préférable de brûler vif ou de s’éteindre à petit feu ?

Né en 1974, Thees Uhlmann est musicien (en solo ou avec son groupe Tomte, il a connu de grands succès en Allemagne). Il est également journaliste pour de nombreux quotidiens et magazines. Mon ex, la Mort et moi est son premier roman.